Tout savoir sur le SMIC

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC) est un indicateur important pour comprendre le pouvoir d’achat des salariés et la compétitivité des entreprises. Évolutions, modalités de calcul, montant brut horaire et mensuel, charges sociales… Quels sont les enjeux pour les salariés et les entreprises ?

SMIC… De quoi parle-t-on ?

D’où vient le SMIC ?

Le Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC) apparaît en France en 1970, en remplacement du Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti (SMIG), créé en 1950 pour assurer aux salariés français un revenu minimum. Élément central de la politique de rémunération en France, il est indexé sur l’inflation et la croissance économique. Il est déterminé par le gouvernement ainsi que les partenaires sociaux : c’est ce qu’on appelle la négociation collective.
Cette pratique est encadrée par la loi et doit permettre de déterminer les modalités de fixation du revenu minimum, comme le taux horaire et la rémunération. Point de départ de la négociation salariale, le SMIC peut influencer le salaire convenu dans les accords de branche ou les accords d’entreprise, en tant qu’il représente le revenu minimum légal. Les modalités de calcul du SMIC englobent à la fois le taux horaire, le revenu brut en euros, l’inflation, l’augmentation du pouvoir d’achat et les charges sociales associées.

La revalorisation du SMIC

Au premier janvier de chaque année, le SMIC est revalorisé en fonction de l’inflation mesurée pour les 20% de ménages aux plus faibles revenus. Il s’agit d’une revalorisation sur la base de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen de la catégorie socio-professionnelle des ouvriers et employés. Le SMIC peut également se voir réévalué si l’indice des prix à la consommation augmente d’au moins 2% proportionnellement à l’indice relevé lors de la dernière augmentation. C’est ce que l’on appelle un coup de pouce de l’Etat, une valorisation exceptionnelle résultant d’une forte inflation.

Le SMIC concerne tous les salariés de France métropolitaine, Guadeloupe, Guyane, Martinique, La Réunion, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon. A Mayotte, le montant brut horaire s’élève à 8,70€ depuis le 1er mai 2023, soit 1319,50€ mensuels en 35h.

Comment calculer un SMIC ?

Brut et net

Comme pour n’importe quel salaire, le SMIC est soumis à des cotisations sociales, taxes et éventuels impôts. Le SMIC brut correspond donc au montant du salaire avant qu’on en déduise les cotisations et charges fiscales, comme la retraite, mutuelle, assurances diverses et prélèvement à la source (impôt sur le revenu) lorsque le salarié est éligible. On calcule le montant du SMIC mensuel comme suit : SMIC horaire x 35 (heures travaillées par semaine) x 52/12. Suite à la valorisation du 1er mai 2023, le SMIC s’élève en France à 1747.20€ brut par mois, soit 1383.08€ nets pour 35 heures hebdomadaires.

Taux horaire

Le SMIC est déterminé sur une base horaire de 35 heures par semaine. Pour les salariés à temps partiel, on calcule en fonction du nombre d’heures travaillées en une semaine. Comme pour un SMIC à 35h, on calcule comme suit : SMIC horaire x heures travaillées en une semaine x 52/12.

Le SMIC sert également de base au calcul du salaire des apprentis et salariés en contrat de professionnalisation selon leur âge, la durée du contrat et leur diplôme en cours. Il existe des types d’abattement pour les entreprises dans certains cas (hors cadre CUI-CAE) :

  • 10% si le salarié est âgé de 17 à 18 ans
  • 20% si le salarié a moins de 17 ans

A noter : dans certains emplois, les horaires de travail ne sont pas contrôlables comme les VRP. Ils ne peuvent donc pas dépendre du SMIC.

Et si vous testiez nos solutions ?

Nos équipes seront ravies de vous montrer toute l’étendue de notre solution Paie.

Les derniers articles

RH - Gestion administrative du personnel

Quels sont les avantages d’un SIRH pour vos collaborateurs ?

RH - Gestion administrative du personnel

Comment passer à temps partiel dans le privé ? 

RH - Gestion administrative du personnel

Cartographie des compétences : comment la réaliser ?