Management :

4 axes de posture managériale à cultiver en 2023

Au même titre que chaque salarié est encouragé à développer son savoir-faire au fil du temps, il est également essentiel de challenger les managers sur leurs compétences pour progresser. Afin d’envisager l’année 2023 du bon pied, Silae vous propose quatre pistes sur lesquelles travailler.

D’après un sondage initié par YouGov, pour 45 % des Français, « l’écoute » serait la qualité la plus importante en matière de management. Vient ensuite, « l’esprit collectif » pour 32 % des sondés, puis, enfin, « le sens de l’organisation » pour 30 % d’entre eux.

Alors pour accroître le leadership de vos managers, peut-être pourriez vous miser sur :

Le développement des compétences sociales

Être toujours plus attentif au bien-être de ses salariés est l’un des grands enjeux du management d’aujourd’hui et de demain. Le 31 mars 2022, le code du travail a notamment remplacé la notion de QVT par celle de QVCT, pour « qualité de vie et conditions de travail ». Un changement qui vise à renforcer la prévention en santé au travail !

Parmi les approches pouvant s’ancrer dans cette dynamique : celle de la psychologie positive. Aussi appelée « science du bonheur », celle-ci consiste à faire en sorte que le temps de travail des salariés s’apparente à une réelle source de bonheur, au même titre que leurs loisirs, afin d’augmenter leurs performances. Pour la mettre œuvre, les managers sont appelés à faire évoluer leurs aptitudes le plus possible, valoriser leurs efforts et leurs résultats, instaurer un climat de bienveillance, et développer un environnement de travail serein.

Afin de développer leurs compétences sociales, les managers peuvent également approfondir le concept d’intelligence émotionnelle. Le principe ? Se familiariser avec les émotions de son interlocuteur pour les comprendre et favoriser l’épanouissement personnel de ce dernier.

La gestion optimale des conditions de travail des salariés

Toujours en accord avec la notion de QVCT, optimiser les conditions de travail de ses salariés est donc essentiel et le manager a bien un rôle à jouer ! Alors que le télétravail est plébiscité par 75 % des salariés français, ce qui s’explique par les nombreux avantages que cette organisation hybride peut offrir – optimisation du bien-être des salariés grâce à une meilleure flexibilité, augmentation de l’efficacité et de la productivité, baisse des coûts immobiliers grâce au flex office, économies d’énergie… – encore faut-il que celui-ci soit instauré dans de bonnes conditions.

Pour ce faire, il est important que le manager s’assure de la mise à disposition, pour les salariés, des équipements adaptés (connexions, ordinateurs, téléphones, logiciels, etc.) et qu’il ait lui-même une parfaite maîtrise des outils indispensables à la collaboration avec ses équipes. Au-delà de l’aspect pratique, celui-ci doit faire preuve de qualités humaines relatives à cette gestion : être en capacité de leur faire confiance tout en faisant preuve d’un sens de l’organisation rigoureux pour assurer la cohésion ; et bien sûr, qu’il soit à leur écoute, attentif à leurs besoins via, par exemple, la mise en place de points réguliers pour que chacun puisse échanger et s’exprimer.

La culture d’une performance équilibrée et de l’esprit d’équipe

Afin de nourrir de bons rapports avec ses salariés, garantir une entente harmonieuse entre ses équipes, et assurer l’atteinte de ses objectifs, perfectionner sans cesse ses compétences managériales est primordial. Et si vous instauriez une véritable « dynamique de performance » ? Si la notion de performance se mesure via l’évaluation de différents indicateurs, la dynamique de performance consiste à trouver le parfait équilibre entre la culture d’entreprise, les ressources de l’entreprise, ses objectifs, son organisation et ses process. Elle permet ainsi de réduire les obstacles et d’accroître la productivité, tout en favorisant une meilleure communication, et de fait, une meilleure collaboration.

Aussi, veiller au maintien des bonnes relations de travail entre ses salariés et la clientèle, est là encore l’un des grands enjeux du management. Pour ce faire, se former à diverses méthodes de gestion de projet semble indispensable pour prendre de la hauteur sur les missions de ses équipes. A l’instar de la méthode Agile, qui propose une approche flexible, avec l’opportunité de faire évoluer le projet en temps réel afin de s’assurer que le produit final soit bien en accord avec les attentes.

Le management éthique

Cette dimension rejoint les aspects précédents en plaçant notamment l’humain au centre de ses priorités. Le manager peut par exemple se former aux enjeux d’inclusion pour les travailleurs handicapés. Aussi, dans un contexte environnemental plus que préoccupant, travailler de manière responsable est désormais fondamental. Les managers sont aussi encouragés à adapter leurs méthodes de management : mettre en place des formations pour sensibiliser leurs équipes aux divers enjeux environnementaux, assurer une gestion économe des ressources (matérielles, humaines…), ou encore adopter une organisation qui favorise la sobriété énergétique (télétravail, flex office), sont autant de solutions à mettre en place.

***

Pour aller plus loin :

Si le sens de l’organisation, combinée à la cohésion et aux différentes qualités humaines sont essentielles pour un manager en 2022, la sensibilité à l’innovation est aussi de mise !

Et si vous aussi vous vous formiez aux outils en ligne ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Silae Academie vous propose des formations dédiées à la gestion de ces outils et en particulier des logiciels de paie.

Les derniers articles

Presse

Silae, centaure Français des logiciels SIRH, annonce l’acquisition de RHSuite.com

RH

Recrutement : 6 idées de pratiques insolites et inspirantes

RH

3 raisons de structurer son processus d’onboarding