Qu’est-ce que le Compte personnel de formation (CPF) ?

Le compte personnel de formation (CPF) est un dispositif destiné à aider la population active à se former et acquérir des compétences tout au long de leur carrière. Il s’agit d’un compte avec une somme d’argent qui peut être utilisée tout au long de la vie active, pendant les périodes d’activité ou de chômage. On vous explique.

CPF : c’est pour qui ?

Le compte personnel de formation est accessible à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail, à partir de 16 ans, et jusqu’à son départ à la retraite. Par dérogation, les jeunes de 15 ans qui ont signé un contrat d’apprentissage sont également concernés. Le CPF concerne tous les actifs, qu’ils soient en activité, au chômage, salariés, indépendants, fonctionnaires ou élus. Il vous suit tout au long de votre vie, et vous gardez vos droits, même en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi.  

 

CPF : comment ça marche ? 

Pour avoir accès à son CPF, il suffit de créer, à l’aide de son numéro de sécurité sociale, un compte sur la plateforme gouvernementale prévue à cet effet. Une seule adresse fiable et sécurisée : www.moncompteformation.gouv.fr.

Votre compte est alimenté chaque année. Dès que vous avez une activité salariée au moins à mi-temps, le montant est abondé sur votre compte personnel de formation de 500 euros par an, somme versée entre le 15 janvier et le 30 juin de chaque année, avec un montant limité de 5 000 euros au maximum. Si vous travaillez moins qu’un mi-temps, le montant sera proportionnel à votre temps de travail. Pour les agents de la fonction publique, les droits sont acquis en heures. Ils peuvent être convertis en euros, à raison de 15 euros par heure.

Ces droits CPF sont financés en grande partie par les employeurs et alimentés chaque année par la Caisse des dépôts et consignations (CDC), sur la base de données issues de la déclaration sociale nominative (DSN remplie chaque mois par l’employeur). Le CPF peut se cumuler avec d’autres dispositifs (France Travail, conseils régionaux, entreprises…).

Votre compte vous est rattaché et vos droits CPF ne peuvent être donnés ou cédés à une tierce personne. Il s’agit d’un droit individuel. Vous ne pouvez pas récupérer l’argent issu des droits de formation par quelque moyen que ce soit.

Il cesse d’être alimenté et mobilisable (exception faite des droits issus du compte engagement citoyen) une fois que vous avez liquidé vos droits à la retraite à taux plein.

 

Historique et objectifs du CPF

C’est en 1971 que le la loi Delors introduit l’obligation de formation à la charge des entreprises. En 2004, ce droit devient le droit individuel à la formation (DIF), qui est transformé en compte personnel de formation en 2014. Il devient accessible par une application numérique le 21 novembre 2019 et il est géré pour l’État par la Caisse des dépôts et consignations.

Les objectifs du CPF sont multiples. Il vous permet de :

  • Développer ses compétences professionnelles (acquisition ou renforcement de nouvelles compétences) pour maintenir son employabilité et son évolution professionnelle ;
  • Sécuriser son parcours professionnel, s’adapter aux évolutions du marché du travail et compléter le plan de formation des salariés en entreprises ;
  • Permettre aux actifs de décider de manière autonome de leur propre parcours de formation, en fonction de leurs besoins et aspirations ;
  • Respecter l’égalité des chances, en donnant accès à la formation à chacun, quel que soit l’âge, la qualification ou le secteur d’activité ;
  • Favoriser la transition professionnelle, en donnant la possibilité de changer de métier ou de secteur en acquérant les compétences nécessaires.

 

Attention aux fraudes et escroqueries !

Depuis la création du CPF, de nombreuses arnaques ont été signalées. À la clé, de fausses promesses de cadeaux, des formations mensongères ou encore le vol de vos identifiants.  

Il est important de savoir que :  

  • Le démarchage commercial en lien avec le CPF est interdit, qu’il se fasse par téléphone, SMS, mail ou via les réseaux sociaux ; 
  • Aucun organisme ne peut vous contacter pour vous proposer une formation finançable avec votre CPF ; 
  • La validité de vos droits CPF n’est pas limitée dans le temps et ils peuvent être mobilisés tout au long de votre vie active jusqu’à votre retraite ; 
  • Il est illégal de proposer des cadeaux ou offres promotionnelles pour vous inciter à vous inscrire en formation. 

Si vous êtes victime d’une fraude ou d’une escroquerie, changez immédiatement votre mot de passe, consultez les informations de votre compte sur votre espace et signalez l’irrégularité. Veillez à bien conserver les preuves et déposez plainte. 

Pour davantage de conseils sur l’utilisation du CPF au service de votre plan de carrière, accédez à notre second article dédié à notre série spéciale CPF.

Les derniers articles

Gestion de la paie

Tout comprendre de votre fiche de paie

Gestion de la paie

Le guide pratique de l’attestation de salaire

Gestion de la Paie

L’essentiel sur les jours de fractionnement